L’Organisation Mondiale de la Santé vient d’augmenter le niveau d’alerte de risque de pandémie de la grippe porcine. Le niveau 5, dernier niveau avant la déclaration d’une pandémie, signifie qu’au moins deux pays ont une épidémie d’un virus contagieux non contrôlé. Cette hausse du niveau d’alerte signifie également qu’une vague globale de cas d’infection est à prévoir, la pandémie est imminente.

Cet après-midi, nous avons reçu une lettre de la part de la compagnie qui gère les appartements. Cette lettre demande aux résidants de rapporter les cas de grippe porcine, s’il y en a, pour éviter la contagion dans la communauté.

À quel point sommes-nous à un niveau avant l’alerte maximale? Est-ce que le niveau d’alerte de l’échelle de l’OMS n’a pas sauté des étapes? Est-ce que c’est à cause que le virus ne réagit pas de la même façon selon les cas rapportés que les autorités sanitaires s’inquiètent autant?

Avec les données scientifiques que l’on possède présentement, je crois vraiment qu’il manque plusieurs données à l’équation nous permettant de résulter à la proclamation d’une pandémie.

Alors que depuis le début de la semaine, tous les médias étaient collés sur les cas de grippe porcine, aujourd’hui, la couverture médiatique américaine s’est plutôt tourné vers la conférence de presse du président Obama pour souligner les 100 premiers jours de sa présidence. Ce bilan sera diffusé partout sur tous les postes de télévision… sauf FOX! À 20h, American Idol entre en ondes et pas question de sacrifier cette vache à lait, même pour laisser la place au président. Le réseau FOX a décidé de diffusé seulement sur ces canaux spécialisés.

Barack Obama devrait justement mentionner la situation de santé publique ce soir. Est-ce qu’il sera plus inquiet qu’il l’était au début de la semaine… Ça reste à voir!